Sept entreprises du groupe s’engagent avec Cancer@work

Février 2017

Sept entreprises du groupe ont signé la charte de Cancer@work, réseau d’entreprises engagées sur l’accompagnement et le maintien dans l’emploi des personnes touchées par la maladie.

De g. à d. : Philippe Salle, président de Cancer@work, Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine, Christine Fabresse, présidente du directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Géraldine Benjamin, directrice de la Communication de la CE Nord France Europe, Dominique Wein, directeur général de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, Anne Fichot-Lion, collaboratrice BPCE, Catherine Halberstadt, directeur général Ressources humaines et Communication interne, membre du directoire du groupe, Daniel Karyotis, directeur général de la BP Auvergne Rhône Alpes, Nicole Etchegoïnberry, présidente du directoire de la Caisse d’Epargne Loire-Centre, Elisabeth Laurent, collaboratrice BPCE, Anne-Sophie Tuszynski, fondatrice de Cancer@work.
Copyright yves samuel www.yvessamuel.com De g. à d. : Philippe Salle, Cancer@work, Pierre-Yves Dréan, Banque Palatine, Christine Fabresse, Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Géraldine Benjamin, Caisse d’Epargne Nord France Europe, Dominique Wein, Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, Anne Fichot-Lion, BPCE, Catherine Halberstadt, BPCE , Daniel Karyotis, Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Nicole Etchegoïnberry, Caisse d’Epargne Loire-Centre, Elisabeth Laurent, BPCE, Anne-Sophie Tuszynski, Cancer@work.

À l’occasion du colloque annuel de Cancer@work, le 2 février, les dirigeants des Caisses d’Epargne Loire-Centre, Languedoc-Roussillon, Nord France Europe, les Banques Populaires Alsace Lorraine Champagne, Auvergne Rhône Alpes et BPCE SA ont signé la charte de ce réseau, en présence de la Banque Palatine, déjà signataire. Ces entreprises s’engagent à mettre en place des actions concrètes en faveur de l’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes touchées par le cancer ou une maladie chronique.

Accompagner les salariés et leurs managers

En raison du développement des pathologies, mais aussi du progrès des traitements permettant aux personnes malades de reprendre leur activité et du recul de l’âge légal de départ en retraite, de plus en plus de salariés sont confrontés à un cancer ou une maladie chronique au cours de leur vie professionnelle. En France, sur 385 000 nouveaux cas de cancer diagnostiqués chaque année, 40 % concerne des personnes en activité. Une réalité que les entreprises doivent prendre en compte afin d’accompagner les salariés ainsi que leurs managers. Comme le souligne Philippe Salle, président de Cancer@work et président-directeur général du groupe Elior, « de la même manière que la maladie peut rendre une personne plus forte, elle peut rendre l’entreprise plus forte ».

C’est sur cette conviction qu’une réflexion a été engagée dans le groupe en 2015, à l’initiative de trois collaboratrices de BPCE SA, soutenues par Nicole Etchegoïnberry, présidente du directoire de la Caisse d’Epargne Loire-Centre. Plusieurs dirigeants et cadres dirigeants se sont impliqués dans la démarche : Christine Fabresse, présidente du directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine, Elisabeth Philibert, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Loire Drôme Ardèche, Anne Cornet, Anne Cornet, membre du Comité exécutif du Crédit Foncier, Sabine Calba, secrétaire générale de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne. Catherine Halberstadt, directeur général Ressources humaines et Communication interne, membre du directoire du groupe, a soutenu ces travaux.

 Sensibiliser, informer, former…

Afin d’identifier les attentes et les besoins des collaborateurs concernés, directement ou indirectement, cinq ateliers ont réuni début 2016 soixante-trois collaborateurs de quatorze entreprises du groupe. Ils ont permis de faire émerger des « bonnes pratiques » et de dégager des axes de travail majeurs, dont la nécessité d’une sensibilisation collective et d’une information-formation. La DRH Groupe s’apprête ainsi à diffuser deux guides pratiques destinés aux collaborateurs concernés et aux managers.

La signature de la charte Cancer@work s’inscrit dans le prolongement de cette démarche. Les entreprises signataires s’engagent à faire évoluer les savoirs et les représentations liés au cancer et aux maladies chroniques ; à accompagner la création d’un environnement favorable aux personnes touchées ; à favoriser des comportements et pratiques managériales qui respectent l’application du principe de non-discrimination en matière de santé au travail notamment, et plus globalement de changer le regard sur la maladie en entreprise.

0001Cancer et travail : une équation économiquement gagnante

Le colloque de Cancer@work a été l’occasion de dévoiler les résultats d’une étude réalisée pour l’association par Nicolas Bouzou, directeur fondateur du cabinet Asterès, sur le thème « Travailler avec un cancer : faire de la volonté de certains une opportunité pour tous ». Cette étude vise à démontrer la pertinence des mesures d’accompagnement et de maintien dans l’emploi des salariés malades.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *