Select your Top Menu from wp menus

Une nouvelle étude de l’Observatoire SKEMA de la Féminisation des entreprises vient de paraître

L’Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises a voulu mesurer la diversité des banques européennes et la place des femmes au sein de leur gouvernance sur une période de 10 ans, de 2008 à 2018.

Nous pouvons nous réjouir de belles progressions observées sur les 35 banques du périmètre

  • part de femmes dans les conseils d’administration : 16% en 2008 pour atteindre 34% en 2018
  • féminisation des comités exécutifs : 7% en 2008 et 20% en 2018

Cependant, la mixité des instances de gouvernance reste globalement inférieure au seuil critique de 30% et rend nécessaire la poursuite de la féminisation pour impacter durablement sur les performances et sur la qualité des risques pris par les banques.
Surtout, la quasi-absence de femmes président de conseil d’administration et leur absence comme directrice générale restent des seuils à franchir pour durablement influencer le fonctionnement des banques et la prise de risque au sein des établissements financiers.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les résultats de l’étude.

CP Observatoire SKEMA de la Féminisation des entreprises

Articles similaires