Plénière des Elles du Groupe BPCE : coup de projecteur

Forum des Images, Paris, 3 octobre. Les adhérentes du réseau des Elles du Groupe BPCE se sont retrouvées, en présence de dirigeants, pour parler… mixité bien sûr.

 

Clin d’œil au lieu, le Forum des Images, la journée était intitulée «Séquence femmes, être actrice de sa vie professionnelle». Loin d’un scénario de cinéma, la mixité gagne du terrain dans le groupe, comme en ont témoigné les différents intervenants de la journée.


En introduction, Nicole Etchegoïnberry (photo ci-dessus), présidente du réseau des Elles du Groupe BPCE et présidente du directoire de la Caisse d’Epargne Loire-Centre a remercié les participantes «pour la vitalité des réseaux, aujourd’hui au nombre de 30. Vous avez su créer les conditions de la réussite en mobilisant un nombre toujours plus important de femmes et en leur proposant des actions utiles pour leur développement professionnel, je pense notamment aux sessions de mentoring. Votre mobilisation a contribué à la progression du groupe : le taux de femmes cadres atteint 42,3 % fin 2017, en progression de près de 3 points en 3 ans. Continuons à aller de l’avant, ne lâchons rien.»

Tout au long de la journée, les témoignages de membres des bureaux de réseaux (photo ci-dessus, à gauche) ont permis aux 250 participants de partager les avancées et bonnes pratiques dans les régions. La table ronde consacrée à la thématique «la place des femmes dans le digital et l’IT» (photo ci-dessus, à droite) a été l’occasion d’annoncer la création d’un nouveau réseau, celui des femmes de l’IT réunissant des adhérentes de i-BP, IT-CE et BPCE IT, BPCE SA.

Lors de cette journée, deux thèmes ont été abordés : la première «L’évolution des femmes dans la société» avec l’intervention « coup de poing » de Patrick Banon, écrivain, chercheur associé à la Chaire Management, Diversités & Cohésion sociale de l’Université Paris-Dauphine et spécialiste en systèmes de pensée religieux pour lequel « il n’y a pas de progrès en diversité, en altérité sans mixité ». 

La seconde était consacrée à la mixité dans le cinéma et son industrie grâce à une femme inspirante : la réalisatrice et actrice Tonie Marshall.

Photo ci-dessus, de gauche à droite, François Riahi, Anne Lebel, Catherine Halberstadt, Dominique Wein et Bruno Goré.

Les engagements et les ambitions en matière de mixité ont été rappelés par Catherine Halberstadt, directeur général Ressources humaines membre du directoire du Groupe BPCE. C’est dans cet esprit qu’Anne Lebel, DRH de Natixis, a partagé les avancées et dispositifs engagés dans son entreprise. A leurs côtés, trois dirigeants sponsors ont assuré les participantes de leur soutien pour apporter de la confiance, de la bienveillance et des moyens concrets au service de la mixité : François Riahi, directeur général de Natixis, Bruno Goré, président du directoire de la Caisse d’Epargne Normandie et Dominique Wein, directeur général de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne.

Laurent Mignon a conclu cette journée : «Je suis convaincu que la mixité constitue un atout majeur pour notre groupe par son apport de valeur et de diversité d’approche. Nous devons continuer à progresser et suivre les avancées, notamment par l’introduction d’un indicateur de mixité dans le suivi de la performance de nos entreprises et de notre groupe. La vraie question est celle de la vitesse, nous devons aller plus loin et plus vite. Vous aurez réussi le jour où les Elles deviendront les Elles et les Ils du Groupe BPCE. Merci à toutes pour votre engagement. Vous pouvez compter sur mon engagement plein et entier.»

Pour découvrir la vidéo de l’événement

 

 

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *