Mixité et égalité H/F : 2 réseaux et 1 label pour la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne

Mixité et égalité H/F : 2 réseaux et 1 label pour la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne

Mai 2017

Mercredi 10 mai 2017, la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne organisait un colloque interne sur le thème de la Mixité « Osons la Caisse d’Epargne au Féminin Masculin ». L’occasion pour l’entreprise régionale d’affirmer ses valeurs et ses engagements en termes d’égalité Hommes Femmes. La diversité et l’égalité professionnelle, facteurs d’enrichissement collectif, de cohésion sociale et d’efficacité économique sont au cœur de la politique RH de la Caisse d’Epargne.

Deux réseaux internes pour promouvoir la mixité

muriel-douarin-1Il y a 5 ans, 10 managers de la Caisse d’Epargne ont décidé de créer un réseau dédié aux femmes cadres, Exponenti’Elles était né. Il regroupe désormais 230 femmes cadres et managers. « Notre objectif est de favoriser la mixité du management et la promotion des femmes dans des fonctions de responsabilité, en menant des actions de réflexion et de sensibilisation des femmes et des managers et en apportant une contribution indépendante à la politique RH en matière de mixité » précise Muriel Douarin, Présidente du réseau Exponenti’Elles, et directrice du Finances et Contrôles de gestion. Expponenti’Elles met en place des actions concrètes tels que des petits déjeuners de rencontre, des ateliers, des groupes de travail et de réflexion afin de faire des propositions au Dirigeants de la Caisse d’Epargne. Deux autres actions ont remporté un vif succès : le mentoring et le Vis ma vie où les femmes de l’entreprise ont pu découvrir, en immersion, d’autres métiers de l’entreprise. « Nous voulons aller plus loin et proposer de nouvelles actions à nos membres pour faire avancer encore la mixité », conclut Muriel Douarin.

muriel-douarin-2Ce colloque est l’occasion pour Cyril Las Vergnas, animateur du réseau Happy Men, et directeur adjoint des Crédits de présenter ce nouveau réseau aux collaborateurs et aux collaboratrices.

« Happy Men est un réseau interentreprise ( Engie, Orange, BNP, CDC, SNCF, Deloitte…) qui a deux objectifs : la mixité et la conciliation vie privée vie professionnelle. Nous faisons plusieurs constats, telle que la difficulté des femmes à s’investir dans leur vie professionnelle mais aussi celle des hommes à s’investir dans leur vie personnelle. » Précise Cyril Las Vergnas.

Les premiers membres du cercle Happy Men ont accepté de témoigner de leurs parcours, de leurs expériences sur ce plan et de leur approche pour lever ces difficultés.

Un Label pour récompenser les résultats et les engagements en faveur de la Mixité

« Après la signature d’un plan d’actions en 2012 et un accord signé en 2014, l’obtention de ce label témoigne de l’engagement et des efforts réalisés par la CELCA pour promouvoir la mixité et favoriser l’égalité professionnelle des femmes et des hommes. » explique Eric Saltiel, membre du directoire en charge des Ressources. Parmi toutes les mesures engagées, on peut citer l’attention particulière au taux d’accès des femmes à la catégorie cadre qui porte ses fruits avec un objectif fixé à fin 2017, déjà dépassé, le suivi et le pilotage des indicateurs mixité CELCA, les sensibilisations aux stéréotypes, et sans oublier les liens privilégiés avec les réseaux des Exponenti’elles et Happy Men.

Le label est délivré par AFNOR certification (après avis de la Commission nationale paritaire constituée de représentants de l’Etat, de syndicats de salariés et d’organisations patronales) et fait l’objet d’un suivi. En effet, les entreprises labellisées prennent l’engagement de concevoir et mener un plan d’action triennal qui sera évalué par l’AFNOR. Ce label récompense un processus d’amélioration continue de ces actions dans trois domaines :

  • les relations sociales, l’information et la culture de l’entreprise;
  • la gestion des ressources humaines et le management,;
  • la parentalité dans le cadre professionnel.

« Nous avons encore à progresser et ce label va nous permettre d’accélérer encore la dynamique. Il constitue aussi une opportunité de s’inscrire dans la durée et d’améliorer les dispositifs d’égalité professionnelle existants » conclut Eric Saltiel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *