Jean-Michel Monnot – « la mixité est synonyme d’inclusion et de paix »

Photo Jean-Michel Monnot 2015Aujourd’hui, nous rencontrons Jean-Michel Monnot, qui depuis neuf ans est le Vice Président Group Diversity & Inclusion de Sodexo. Il est également membre depuis le 29 janvier dernier du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes. Pour le suivre sur Twitter : @JMMONNOT
Voici ses réponses à nos trois fameuses questions :

Selon vous, est ce que le fait d’être une femme représente un atout dans la vie professionnelle ?
Oui être une femme peut-être un véritable atout si vous travaillez au sein d’une entreprise inclusive qui favorise la mixité. Non pas dans le sens où la mixité est un objet de communication mais quand les dirigeants d’une entreprise comprennent l’importance du lien entre la mixité et la performance de l’entreprise. Malheureusement, il est triste est de constater que les femmes sont encore sous représentées dans le management et le « top management ». Les écarts de salaire subsistent aussi… Pour changer les choses, pour moi il est important de prôner la mixité (ndlr. versus la parité), car la mixité est synonyme d’inclusion et de paix. Je m’explique, selon moi, la place des femmes ne peut pas progresser sans l’engagement actif des hommes, sans qu’ils comprennent qu’ils ont eux aussi à y gagner.

Quelles sont les qualités essentielles d’une femme pour réussir selon vous ?
Les mêmes que pour les hommes ! Pour « réussir », il faut avoir du talent, de la confiance en soi et des valeurs. S’il fallait noter une particularité féminine, ce serait de choisir un bon partenaire de vie pour trouver un équilibre entre ses différents temps de vie.

Quel message aimeriez-vous partager avec Les Elles du Groupe BPCE ?
Bravo ! Car je suis un ferme défenseur des réseaux, ils ont une forte utilité au sein des entreprises pour faire changer les choses.
Chaque entreprise a ses spécificités et les natures des réseaux sont donc différentes. Il est très important que les femmes aient des espaces dédiées entre femmes pour que la parole se libère. Néanmoins, je suis convaincu que les réseaux doivent évoluer vers des réseaux mixtes. Car rallier les hommes, et les convaincre de l’intérêt de la mixité, c’est compliqué voire impossible si on leur propose de rejoindre un réseau de femmes.
L’utilité des réseaux se démontre quand leurs actions s’inscrivent dans le temps. Par exemple en s’ouvrant vers l’extérieur et en échangeant avec d’autres réseaux. Les réseaux actifs pérennisent leurs actions en faisant des propositions concrètes à leurs membres : mentoring, sensibilisation, événements etc. Les réseaux permettent également à certains collaborateurs talentueux de révéler leur leadership et de mieux se positionner dans l’entreprise. La force des réseaux c’est aussi de réunir des talents !
Juste un dernier conseil pour finir, les membres des réseaux doivent être attentifs voire militants sur la féminisation des titres car ça permet de lever des freins que certaines femmes peuvent se mettre, et on ne peut pas parler de mixité si les titres n’ont qu’un genre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *