Dominique Joseph – « Le réseau est le résultat d’une envie de trouver une organisation pour échanger et se motiver »

Nous avons rencontré Dominique JOSEPH (pour découvrir son profil cliquez ici), Présidente du réseau MutElles et secrétaire générale de la Mutualité Française, qui nous parle de mixité… entre autres…

30007042571_83176aa761_zDans votre parcours professionnel votre« statut » de femme a-t-il été un atout pour vous ?
J’ai connu deux étapes dans mon parcours professionnel. Le premier en tant que fonctionnaire à la Direction générale des Impôts où mon statut de femme n’a pas été un sujet puisque mon évolution s’est faite par le système des concours internes.
La deuxième partie de mon parcours commence en 1991 en tant qu’élue au sein de la Mutuelle des agents des impôts (MAI), où je m’étais engagée en tant que militante locale depuis le début des années 80. Là, mon statut de femme a été un atout plus qu’un inconvénient, car mon sponsor, le Président de la MAI à l’époque (et Président de la Mutualité française de décembre 2010 à juin 2016), en me recrutant  m’a toujours fait confiance  et souhaitait une meilleure parité au sein de son équipe exécutive.
Malgré tout, je suis lucide sur la situation et je note que, pour d’autres militantes et élues, ce n’est pas la même dynamique que pour moi. Je me suis sentie, moi-même, parfois esseulée dans un milieu d’hommes au sein des plus hautes instances. Grâce à un engagement personnel fort et un professionnalisme reconnu, j’ai dépassé le sentiment d’être parfois un « alibi féminin », avec l’envie de promouvoir la féminisation et l’idée que toute femme a sa place à la Mutualité française.

Quelles sont les trois principales qualités ou traits de caractères qu’une femme doit réunir pour mener à bien sa vie professionnelle ?
Premièrement l’envie et le plaisir, ensuite la patience et la persévérance, enfin une forte implication et le travail de fond – un travail plus important encore que celui demandé aux hommes pour leur progression et leur réussite professionnelle…

Quels conseils aimeriez-vous partager avec les « Elles du Groupe BPCE »
Osez ! Il faut oser se faire confiance et briser l’isolement dans lequel on peut se retrouver lorsqu’on est peu de femmes dans une instance de direction. Pour ma part, j’ai toujours été entourée et aidée pour sortir de cet isolement. C’est de cette idée qu’est né le réseau des femmes en Mutualité en juin dernier, « MutElles ».

 Le réseau est le résultat d’une envie de trouver une « organisation » pour échanger, se motiver, aider d’autres femmes à prendre la succession etc.

Avant la création du réseau, nous nous retrouvions de manière informelle, ce n’était pas suivi. Ce manque de structuration de nos rencontres était un vrai frein à la promotion et à l’accompagnement de femmes pour prendre des responsabilités.

En 2003, selon l’observatoire de la parité de la Mutualité Française, en moyenne 21% des élus dans les conseils d’administration et bureaux des mutuelles étaient des femmes. Dix ans après, en 2013, la proportion était de 23%… L’obligation légale voudrait qu’en 2021 ce chiffre s’établisse à 40%… mais au rythme actuel, il faudrait 100 ans !

Alors ce délai de 5 ans, très court, est-il une contrainte ou une opportunité ? Nous en avons fait une opportunité, avec un levier, la création d’un réseau de femmes.

Auriez-vous une anecdote marquante à partager avec nous à ce sujet ?
Pour créer le réseau MutElles, un petit groupe s’est investi au sein de la Fédération. Fin 2015, toutes les planètes se sont mises en ligne :
le Président de la Fédération sortant, souhaitait marquer d’une façon forte son engagement sur la question de la parité en mutualité,
le Président entrant a une intime conviction sur la richesse de la diversité et plus particulièrement de la parité,
et le Directeur Général a été un vrai levier du portage du réseau « MutElles ».
Nous souhaitions également que le réseau soit validé par les instances. Au départ, nous avons eu une attention polie sans réel engouement … Mais l’échéance légale de 2021 et l’exigence d’atteindre 40% de femmes élues dans les conseils d’administration des mutuelles ont appuyé notre démarche. Cette prise de conscience et le soutien des Présidents et du DG ont permis la création de notre réseau et son intégration dans un projet stratégique d’entreprise.

MutElles
MutElles est le réseau des femmes en Mutualité créé le 1er juin 2016.
Le réseau a trois objectifs principaux : favoriser l’épanouissement militant et professionnel des femmes et permettre l’émergence de talents, sensibiliser les mutuelles à l’enjeu de la mixité femmes/hommes, et évaluer les résultats et la progression des femmes au sein des conseils d’administration des mutuelles.
Peut faire partie du réseau toute femme, élue ou salariée d’une mutuelle (Livres I, II ou III), adhérant aux principes de la charte de MutElles.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *