Découvrez l’étude sur la féminisation de la gouvernance réalisée par PeopletoPeople Group

Juillet 2016

PeopletoPeople Group publie sa première étude sur la féminisation des organes de gouvernance et donne la  parole aux dirigeants

Et si l’on donnait la parole à l’entreprise ? C’est en somme l’objet de cette étude où des personnalités de premier plan (Astrid Panosyan-Unibail Rodamco, Christine Fabresse-Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon, Loic Hislaire-SNCF, Nicolas Denis-Crédit Agricole Normandie Seine, Séverine Lébre-Bardé-Nokia) donnent leur vision des enjeux, défis et opportunités associés à la féminisation des organes de gouvernance dans le cadre de la loi Copé Zimmermannn.

Alors que la loi Copé-Zimmermann impose qu’au 1er janvier 2017, toutes les entreprises du CAC 40 devront compter au sein de leur conseil d’administration ou de surveillance 40% de femmes, cette étude met en avant, au-delà des données statistiques, les enjeux humains, de compétences, de transformations liés à cette bascule.

Nouvelle approche de la gouvernance, changement de posture, difficultés à identifier les femmes à haut potentiel, adaptation de la loi à la culture d’entreprise, féminisation des organes exécutifs… Tels sont les éléments clé soulevés par nos interlocuteurs.

Retrouvez l’intégralité de l’étude ici

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *